skip to Main Content

La mosaïque, l’art romain par excellence

Très utilisée pendant l’antiquité romaine, l’art romain accorde une place de choix à la mosaïque dans le domaine du décor.

Aujourd’hui, elle est utilisée  par des artistes du mouvement et pour des projets du quotidien en architecture et décoration intérieure et extérieure.

Passant par différents styles, les mosaïques romaines sont faites essentiellement de marbre et parfois de pâtes de verres ou de coquillages.

Les mosaïques ont été utilisées dans une variété de bâtiments privés ou publics et sont considérées comme peinture en pierres.

Ces derniers ont été fortement influencés par les mosaïques grecques hellénistiques antérieures et contemporaines, et comprenaient parfois des figures célèbres de l’histoire de la mythologie comme par exemple Alexandre le Grand.

Tableau : Mosaïque d’Alexandre

La couleur dans les mosaïques

Les mosaïques antiques sont généralement réputées pour leurs couleurs chatoyantes et leurs motifs souvent complexes.

Le style des décors et les couleurs utilisées sont différents d’une région à une autre et dépendent non seulement des matériaux utilisés mais également de la mode décorative de certaines périodes.

Dans la période romaine, c’est plutôt les pavements en noir et blanc qu’on utilise pour illustrer des motifs géométriques ou des scènes figurées.

L’Orient, par des tableaux aux thèmes très recherchés et l’Afrique romaine par une végétalisation extrêmes et colorées des trames géométriques.

La mosaïque, tout un art en Tunisie

En Tunisie, on retrouve plusieurs traces de mosaïque car l’époque Carthaginoise a laissé nombreuses mosaïque illustrant des portraits d’époque.

Au sein des musées comme celui de Bardo et Carthage, on retrouve des mosaïques retraçant des passages de la vie quotidienne de l’époque : Chasse, guerres, fêtes etc.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top